9 conseils pour un plan d’animation clients efficace

Vous rêvez d’un plan d’animation clients clair, efficace, avec une vision à 6 mois pour bien organiser le travail de chacun. Qu’il soit partagé et compris par toutes vos équipes et animé de concert sur tous les supports de communication de votre entreprise ? Mais voilà, entre ceux qui veulent tirer la couverture à eux, ceux qui pensent qu’il faut continuer comme c’était avant même si cela ne fonctionne pas / plus, et ceux qui résistent parce qu’ils ne sont pas en accord ou qu’ils n’ont pas compris, vous êtes un peu dans l’impasse et vous vous sentez un peu seul à tenter de faire bouger une montagne.

Voici quelques tips pour créer et animer un plan d’animation client qui aura du sens pour vos équipes et de la saveur pour vos clients

plan animation marketing clients communication digital

1 – Pensez animation clients

C’est très trivial comme conseil, je l’admets, mais dans la vraie vie d’une entreprise, on jongle souvent avec les contraintes techniques et les volontés des équipes, et le client, et bien on finit par l’oublier. Hors tout ce que nous produisons, c’est bien pour lui. Et lui, il ne doit jamais être la dernière roue du carrosse. Même si cela fait 20 ans que vos produits sont appréciés, même si vous avez des équipes magasins qui ont un sens du client très pointu… Toute notre énergie doit être mise à contribution pour satisfaire votre client. Et à chaque étape de votre plan d’animation et pour chaque conseil qui va suivre, posez-vous la question : « Mais qu’est-ce que veut mon client, en fait ? »

2 – Pensez transversalité des messages

On vient de le voir, dans un plan d’animation clients et oui, on pense… au client. Et votre client, lui, il ne sait pas que c’est Éric qui gère la campagne TV et que Sarah sous traite la campagne de référencement payant à une petite agence de Lyon, ni même que le service clients et sous-traité à Marrakech. Et même, le pire, c’est que ce n’est pas son affaire. C’est pourtant la réalité de votre structure. Et ce nouveau produit, cette nouvelle offre, c’est la meilleure proposition que vous avez à lui faire depuis des mois, et vous vous devez de rassembler toutes vos forces pour qu’elle puisse livrer tout son potentiel

Mais voilà, on aurait envie d’y aller par un chemin court et direct, et penser transverse, c’est prendre des risques. Tout le monde ne partage pas vos idées, vous ressentirez des résistances des anciens de l’entreprise, et vous vous exposez si en partageant, vous vous rendez compte que vous vous trompez… Mais attention, penser transverse, ce n’est pas arriver à un consensus mou, non. Mais c’est une démarche qui prend plus de temps et où tous les points de vue se rencontrent.

Pensez transversal, c’est surtout s’assurer que le sujet d’entreprise, votre projet, ou le bébé du marketing… Deviendra global et non plus le projet d’une équipe et que vous aurez pris en compte toutes les difficultés en amont et aval. Mais au final, 1+1 = 3, et c’est comme cela qu’on aboutit à un plan de communication global qui est efficace, concret, et savoureux et compréhensible pour vos clients. Plus long à mettre en place certes, mais terriblement plus efficace

3 – Valoriser tous des possibles

Un client rencontre une entreprise, une marque. La première étape consiste à prendre un peu de recul et à voir quelles sont réellement toutes les opportunités de prise de contact : celles qui fonctionnent, celles qui sont en échec et les nouvelles opportunités, celles qu’on avait juste oubliées… Et toutes les lister au même plan : campagne TV, campagne presse, mais aussi adwords, affiliation et stories Instagram… Et de vous organiser pour agir de concert. En même temps. Tous ensemble.

Imaginez un grand tableau, en haut les mois, une première partie avec les actus de marque, ensuite toutes les actus produits, et enfin on détaille tous les sujets, avec au moins une ligne pour chaque support : TV, presse, web, magasin, services clients, community management, référencement web, etc… On n’oublie personne et aucun service.

4 – Réunir le bon groupe

Si le groupe est trop grand, c’est une grand-messe et non une réunion de travail. Vous n’êtes pas là pour travailler votre prestige 😊 Si vous n’invitez que des grands chefs ou des personnages « politiques », ils reviendront au bureau auprès de leur staff avec une liste de choses à faire qui ne sera pas déroulée comme elle le pourrait… Votre groupe sera donc un savant mélange : de personnes de chaque département (juste parfois pour rendre compte), de décisionnaires, de personnes qui animent des groupes de travail transverses, de pivots et de faiseurs. Pas que des personnes avec qui vous vous entendez bien ou avec qui le travail sera facile. Et surtout n’oubliez pas les opérationnels purs. C’est eux qui savent ce qui est possible, c’est eux qui auront besoin de sens quand ils devront fournir un effort en plus pour produire. Et pour tous, valoriser l’impact de leur présence et engagez-les à partager. Pensez collectif.

5 – Faire converger les idées

Si on veut que tout le monde converge, il faut donner une direction, mais aussi prendre toutes les bonnes idées du groupe. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire animer une réunion de co-création. Et cela, tout le monde n’est pas toujours outillé pour. Ce n’est même parfois pas bon pour le rôle que vous avez à tenir dans l’entreprise. Et même parfois, il n’en ressort rien, dans ce cas c’est que le sujet n’est pas le bon, ou pas le bon pour le groupe. Ce qui est important, c’est de révéler tous les potentiels, et à ce stade, reconnaître quand on fait fausse route. D’impliquer toutes les équipes, de parler de chaque niveau d’action. Et si la pub TV à 5M€ a évidemment plus d’impact au global sur la notoriété que la PLV magasin… Si le vendeur de Marseille n’a pas su transformer parce qu’il n’était pas au courant, coup d’épée dans l’eau, la vente n’est pas faite. Il n’y a pas de petit maillon. Il n’y a que des pépites.

6 – Ne pas trop en faire

Vous venez de faire émerger 100 000 nouvelles idées parce que vous avez su remettre en route le moteur interne de l’entreprise. BRAVO !  Maintenant, restez concentrés. Un gros sujet d’animation à la fois. On commence par les gros cailloux. Puis on déploie chaque projet important l’un après l’autre, du début à la fin : co-conception, animation, réalisation, mesure. Votre client vous en sera reconnaissant : une belle offre, claire, bien exécutée, savoureuse et valorisante, que toute votre entreprise saura lui offrir / reprendre. Well done 😊

Ne pas trop en faire c’est aussi laisser faire. Même si c’était votre idée ! Impliquer, partager, animer, relancer et surtout ne pas faire pour vos équipes. Concevez avec eux. Et laissez dérouler en toute confiance. Pour que tout ait du sens, pour que chacun trouve sa place et que ces beaux projets puissent être déployés partout.

7 – Partager le plan d’animation

Ce grand tableau, avec tous les mois, tous les sujets, tous les canaux, tous les départements de votre entreprise est un magnifique outil s’il est utilisé ! Pour qu’il le soit, assurez-vous qu’il soit bien une synthèse de vos actions marketing (et non une liste à la Prévert) et qu’il soit partagé avec tous (dans son format aussi). Si personne n’y comprend rien, il ne sera pas utilisé. Assurez-vous que tout le monde en ait une copie, qu’il devienne un outil de pilotage de référence, qu’il soit affiché dans les bureaux…

8 – Faire des points d’étape

plan animation marketing clients communication digital

Tout le monde sait ce qu’il a à faire. Est-ce que tout le monde a tout ce qu’il faut pour le faire ? Est-ce qu’on avait mésestimé un développement informatique, un congé sabbatique ? Ne lâchez pas le planning des communications, suivez l’exécution, parce qu’au final c’est peut-être VOUS qui devrez rendre les comptes pour tous, et il ne s’agira pas de botter en touche… N’hésitez-pas à décaler ou avancer des sujets en informant tout le monde, pour que tous s’organisent. Ne vous laissez pas surprendre à un mois de la date de sortie. Ben non.

9 – Savourer tous ensemble les victoires !

En… mesurant et en communiquant les résultats / la naissance du projet, d’un produit. Au nom du collectif, pour que tout le monde puisse savourer les résultats de ses efforts, pour que tous puissent apprendre de ce nouveau projet… Pour qu’il y ait du sens pour tout le monde. Pour qu’il puisse rayonner. Si le projet a du sens, et que tout le monde le porte, alors, il sera irrésistible pour votre client.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap